le lac Léman   son(es) niveau(x)                                                                             >>>"home"...)

6 éléments concernant son niveau :

1)   il aurait été environ 4m plus bas, vers -3'000 à -2'000

     pour être au niveau des stations palafittiques de la pierre, qui sont 3m sous la surface.

2)   il aurait été environ 5m plus bas, vers -1'800 à -800
     pour être au niveau des stations palafittiques du bronze, qui sont 4m sous la surface.

2b) il aurait été environ 7m plus bas, vers -800 à -500
     pour être au niveau des stations palafittiques du bronze final, qui sont jusqu'à 6-7m sous la surface actuelle.
     Pour voir le Léman à l'altitude de 365m cliquer sur         le Léman altitude 365m...

3)   il aurait été à peu près 2 à 3 mètres plus haut, vers -15 à +300
     pour être au niveau du port romain de Vidy.                   voir le port romain leman06.html      27.09.15

Mais, bien bien avant...
3b) il aurait été 30 mètres plus haut : "15'000 av. J.-C. la Rade est complètement libérée des glaces, avec un niveau du lac de
      plus de 30 m supérieur à l'actuel". (P. Corboud)

      il aurait été 36 mètres plus haut : "À partir de 14'000 ans av. J.-C. le glacier abandonne définitivement la cuvette lémani-
      que, il laisse la place au plan d'eau du Léman, avec un niveau encore supérieur de 36 à 33 m par rapport à l'actuel." (P. C.)

      il aurait été 8 mètres plus haut : "Vers -12'000, la végétation prend vraiment son essor. Le niveau du Léman descend pro-
      gressivement, pour atteindre une altitude moyenne de 8 m plus haut que l'actuel." (P. Corboud)

   Nouveau :
En suivant l'affirmation de P. Corboud ci-dessus"À partir de 14'000 ans...", nous avons prié l'Office fédéral de topographie
d'établir pour Sub-rec ce que pourrait avoir été le Léman à cette altitude de 408m (avec les courbes de niveaux actuelles!).

Voir ici ce que ça donne: le Léman à l'altitude 408m ici, une image fixe.
Voir ici ce que ça donne: le Léman à l'altitude 408m ici, la version où vous pouvez aller partout, et même en 3D!!!


4)  un raz-de-marée a eu lieu, provoqué par                                                                       (tsunami)
     l'éboulement du Tauredunum, en 562, ou 563, voire 564 selon d'autres.
     Comme on trouve les mots "mont Taurus" et que dunum signifie ville,
     on serait tenté de penser que l'éboulement est celui du mont Taurus et qu'il a enseveli la localité de Tauredunum...

     Selon Marius d'Avenches, directement, en tombant dans le lac.
     Selon Grégoire de Tours, indirectement, en barrant le Rhône. Barrage qui s'effondrera par la
     suite...
     Il se serait propagé en une vague si importante quelle aurait, entre autres ravages, rasé
     Rivaz, Glérolles, Bret (FR) et atteint Genève, emportant le pont.

     La plupart des auteurs localisent le Tauredunum sur le Grammont.
     Mais Fred Montandon, dans le Globe, Genève, mémoires, 1925, p35-94. dit que le Tauredunum
     était sur les Dents du Midi et que l'éboulement du Grammont, lui, remonte aux âges du cuivre
       (âge du cuivre: -2'000 à -1800 env.
        âge du bronze: -1'800 à -750. Note G.P.).


depuis que cette excellente carte du service topographique fédéral existe (bien des années), on y voit :
d'un côté,
-qu'il manque quelques montagnes de mètres cubes dans le rectangle bleu...

de l'autre,
-que les courbes de niveau sont curieusement toutes cintrées,
-que les collines, dans la plaine, semblent en arc de cercle,
(le train et le canal, n'en parlons pas)
-que le fleuve "Rhône" lui-même semble avoir été dévié...

Alors... N'est-ce pas clairement un glissement
de terrain?                                 

la région Grammont (mont Taurus?) - plaine du Rhône.           N'est-ce pas un glissement de terrain?



5) le lac aurait-il commençé bien plus haut qu'aujourd'hui,
       à ou vers St-Maurice ?

      -selon le sieur D'Anglure: "...le 12è jour de juin 1396 nous passâmes le Rosne au port de St-Moris..."

       pour le moins à Aigle ?
      -selon (ci-dessous) une carte de Sebastien Munster de 1598
       (source : www.raremapsandbooks.com).

le Léman                                                                                                         va plus haut qu'Aigle (Aelen)
.

      -selon (ci-dessous) cette carte de la fin du XVIè S, de Luca Bertelli, Franco.
       (source & copyright : Genève, Bibliothèque publique et universitaire).

le Léman                                                                                                         plus long qu'aujourd'hui

agrandissement de l'extrémité "haut-lac"

le Léman                                                                                                         va plus haut que Villeneuve
       (source & copyright : Genève, Bibliothèque publique et universitaire).


6) un autre éboulement, à l'époque du bronze celui-là, en barrant le Rhône, à Saint-Maurice, crée un deuxième (premier géographiquement) lac Rhodanien...

Si on reprend
-de Fred Montandon, dans le Globe, Genève, mémoires, 1925, p35-94,
      que l'éboulement... était sur les Dents du Midi... qu'il remonte aux âges du cuivre et du bronze
      (âge du bronze -1'800 à -750 Note G.P.).
      Note: Cet éboulement vient très probablement de l'autre côté, des Dents-de-Morcles.
-et de la carte de l'office fédéral de topographie l'"occlusion" de Saint-Maurice,
     on obtient... un deuxième lac Rhodanien...

aller à         le deuxième lac Rhodanien...


(retour à "le Léman"...)